top of page
Rechercher

Changer son langage face aux pleurs des enfants

Lorsque nos enfants éprouvent une émotion forte et se mettent à pleurer, nous parents avons tendance à vouloir tout de suite résoudre le problème et surtout à vouloir arrêter ces pleurs. On a tendance à dire "ne pleure pas, tout va bien". En faisant ça, on minimise parfois le problème, voire on le renie complètement, et on ne laisse aucune place à cette émotion forte.


Si c'est votre habitude d'avoir ces mots, pas de panique ! Il n'est pas trop tard pour commencer à changer votre langage.


La frustration / la colère :

Votre enfant a perdu sa petite voiture :

Au lieu de dire "Ne pleure pas, c'est juste une petite voiture",

Vous pourriez lui dire "Tu es frustré d'avoir perd

u ta petite voiture, je comprends très bien. Voyons ensemble comment faire pour le retrouver".

Un classique pour les plus grands : "Mais c'était à moi d'appuyer sur le bouton de l'ascenseuuuuur !". Au lieu de dire "Ne pleure pas, c'est pas grave !"

On pourrait répondre "Je suis désolé, j'étais pressé et j'ai oublié que tu voulais appeler l'ascenseur. La prochaine fois, est-ce que tu pourras me le rappeler avant qu'on arrive ?"

Même si cela vous semble futile, c'est important pour votre enfant.


La peur :

Votre enfant a eu peur d'un monstre dans sa chambre en pleine nuit.

Au lieu de dire "Ne pleure pas, les monstres n'existent pas".

On pourrait dire "Tu as eu peur ! Je te comprends. Que pourrais-tu faire si ce monstre s'approche de toi ?"

Après l'arrivée soudaine et un peu brutale du chien de la voisine.

Au lieu de dire "Ne pleure pas, c'est rien, c'est juste le chien"

On pourrait dire "Il a déboulé sans prévenir ! Quelle surprise ! Tu as eu peur et moi aussi ! Veux-tu aller le voir ensemble pour lui dire bonjour ?"


La douleur :

Votre enfant s'est cogné à un autre enfant involontairement.

Au lieu de dire "Ne pleure pas, il t'a à peine touché. Tout va bien !"

On pourrait dire "Oh tu as eu mal je comprends. Vous vous êtes rentrés dedans "paf !" Il n'a pas fait exprès du tout ! Tu peux me montrer comment ça s'est passé ?"

Après un vaccin :

Au lieu de dire "Ne pleure pas, ça y est c'est déjà fini !"

On pourrait dire "Oh oui ça fait mal les vaccins. Moi non plus je n'aime pas ça. Prenons des grandes respirations et la douleur va passer."


Et même si vous n'êtes pas d'accord avec la raison pour laquelle il pleure ou que vous ne la comprenez pas, vous pouvez simplement exprimer de l'empathie pour leur émotion.


Il ne s'agit pas de renforcer le sens "dramatique" de la cause des pleurs mais simplement d'accepter l'émotion telle que l'enfant la vit.


Pleurer est une manière pour les petits enfants d'exprimer une émotion, pas forcément une détresse. Pleurer est un moyen de communication quand il leur manque les mots.

Permettre aux enfants d'exprimer ces émotions fortes par les pleurs favorise leur sécurité émotionnelle et la confiance en eux.


10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page